Vivre à Pouldergat

A

ccueil sur le site "Vivre à Pouldergat"

 

Edito : La violence au sein de notre société

Deux jeunes enfants renversés à Lorient par une automobile conduite par un délinquant. Un mort et un autre grièvement blessé. Certains de nos concitoyens ont perdu de vue l'importance d'une vie et n'hésite pas à mettre en danger celle d'autrui. Ce manque de conscience m'effraie au plus haut point. Pas un seul jour où sur notre quotidien n'est relaté un fait divers qui relève du crime, de l'atteinte aux personnes, aux biens, de la déliquescence de la responsabilité au sein de notre société. La violence nous submerge telle une vague énorme qui balaie toute volonté de résistance à ce fléau des temps "modernes". Les politiques ne sont pas en reste, à droite comme à gauche. Les multinationales nous mettent à genoux en nous imposant leur diktact. Les gilets jaunes veulent la peau de notre président, soi-disant responsable de tous nos maux, mais refusent tout dialogue. L'enseignement dans nos écoles et lycées devient problématique. Le respect de la nature est oublié par beaucoup et protéger la planète Terre n'est pas une priorité. Faut-il encore plonger davantage au fond du trou avant une prise de conscience d'une majorité ? Ne sera-t-il pas trop tard ? Serais-je trop pessimiste ? RH

Les Nouvelles

Soirée bretonne : mercredi 24 juillet, salle Ti an Holl


 

Flânerie 2019 : le jeudi 8 août 2019


 

Fête des voisins au quartier de Kervoannou le samedi 22 juin 2019

Depuis plus de 10 ans les habitants du quartier de Kervoannou et de la route de Kerdeo aiment à se retrouver pour une soirée festive. Apéro et repas préparé par un traiteur permettent de se rassembler dans une ambiance teintée de beaucoup d'amitié.


 

Breizhad pe Skosad ? (Breton ou Ecossais ?)

Film réalisé par Maïna Sicard-Cras et diffusé sur FR3 Bretagne le samedi 8 juin 2019, 10h45.

Visionner le film (26 min) sur le site de FR3 Bretagne ou sur Youtube.

"Dans son ouvrage Les identités meurtrières, Amin Maalouf écrit « l'identité n'est pas donnée une fois pour toutes, elle se construit et se transforme tout au long de l'existence ». 
Le film « Breizhad pe Skosad ? », raconte l'histoire d'une sœur qui part à la découverte de l'identité de son frère, Maël. 
Celui-ci, 30 ans, vit en Écosse depuis la fin de ses études d'ingénieur.
En 2010, il quitte sa vie brestoise pour réaliser son rêve d'enfant : jouer de la cornemuse au plus haut niveau mondial. 
Il devait y rester 6 mois, il y a finalement passé huit ans de vie, de dur labeur et de passion
. " Bali Breizh

Maïna, journaliste à France 3, et Maël sont tous deux des enfants de Pouldergat, épris de culture bretonne comme le reste de la famille.


 

Balade découverte de l'histoire de Pouldavid, le dimanche 19 mai 2019,
organisée par l'association Dahut (avec la participation d'Amzer Gwechall)

 

Randonnée du 8 mai 2019 organisée par l'Association An Diharzierien

Photos de la rando

 

 

Décès de Pierre Le Friant, ancien maire de Pouldergat

Le mercredi 20 mars 2019 s'est éteint celui qui fut une grande figure de notre commune de Pouldergat. Pierre Le Friant a été de ceux qui se sont beaucoup investi dans la vie de notre petit village de campagne. Maire de 1967 à 1977, il s'est ensuite retiré pour rester comme premier adjoint de Raphaël Le Gouill, de 1977 à 1983. Il a poursuivi comme maire de 1983 à 1995. Dans les premières années de ses mandats l'effort a été mené au niveau du remembrement et des travaux de réseaux (eau, électricité, téléphone) pour combler le retard pris en Bretagne et en particulier dans notre région. Dans la deuxième partie de sa carrière de maire il s'est attaché à développer la commune (écoles, lotissements, salle communale, logements sociaux, sentiers de randonnée). Il a aussi contribué à la naissance de la Communauté de Communes du Pays de Douarnenez, aujourd'hui "Douarnenez Communauté".
Pierre a toujours été un élément dynamique de la vie associative de la commune (Glaziked, Action catholique, An Diharzierien, Amzer Gwechall). En 1996 le préfet du Finistère lui confère le titre de maire honoraire.

Sa retraite, Pierre la consacre au Glaziked Dalc'h mad. Ce cercle de danseurs rayonne dans la région et parfois bien plus loin, pour développer ou faire connaître la culture bretonne. Il participe à l'entretien des sentiers de randonnées au sein de An Diharzierien. Il contribue avec Amzer Gwechall, au livre sur l'histoire locale "Labourerien au doar hag ar mor" (Pouldergat-Pouldavid de l'Ancien Régime à 1940).

Toute la commune lui rend hommage pour son action et sa disponibilité, son contact chaleureux, son dévouement à la cause de la commune.

Photo ci-contre (1989) : Pierre remet la médaille de Verdun à l'un des derniers combattants de la guerre 14-18.


 
Mentions légales
Tous droits réservés. Toute reproduction est interdite.