Amzer Gwechall - Pouldergat

A

mzer Gwechall / Patrimoine


Le moulin de Keradu

L'enquête réalisé en 2005, à Pouldergat, par l'Office de la Langue Bretonne (Ofis ar Brezhoneg), mentionne un Moulin du Keradu, sans qu'il soit localisé.
Ce moulin est cité conjointement avec le village de Kervidinic (Kerguydinic) dans un dénombrement de terre de 1540 (ADF 16J38). Il est probable que ces deux lieux, soumis au même domaine féodal, étaient voisins.

Par Jean-René Perrot - Lire la suite ...


Inscriptions sur l'église paroissiale St Ergat

Les relevés sont le fruit du travail d'André Kervarec. Pour lire une inscription survoler la pierre grisée correspondante dans le dessin ci-dessous. Les pierres avec inscription sont numérotées de 1 à 13 (peu lisibles sur le dessin). Les photos des inscriptions se trouvent rassemblées sous le dessin.

Façade Ouest, de haut en bas (dessin ci-dessus) :

  1. ..MO…
  2. LAN 1588 HERVEHENRI
  3. ?
  4. LAN 1587 F IA:BERREGAR
  5. LAN………… IO : QVOE…. (pour QVOETMEVR ?)
  6. LAN 1585 : F I : AROVR
  7. ………… …………
  8. H LAN 1583 F SIMON:KVENEC
  9. M:I:HEN RIR:L:1585
  10. D BRE TON:1585
  11. ..NCOR…… .……………
  12. M :Y: ARROVR LAN 1….ABRIQVE (pour FABRIQUE ?) RECTOR : P HERVE QVETMEVR
  13. IANK VENEC (sur le clocher)

Corniche chapelle sud :

Clocher, façade sud :

"Sur le clocher de Pouldergat j'ai repéré 2 nouvelles inscriptions façade sud. J'en avais remarqué une il y a 20 ans et depuis je ne la retrouvais pas même en observant avec des jumelles... mais j'avais noté "voir sous la chambre des cloches en soleil rasant". Eh bien en revenant au parking, au retour de la randonnée d'août, soleil rasant, non seulement je la retrouve mais en plus j'en localise une autre. Malheureusement illisible si ce n'est pour les deux inscriptions la lettre A. Elles ne doivent être lisibles qu'un court instant."

André Kervarec


Journée Patrimoine (Juin 2016)

Des bénévoles essayent de préserver les savoir-faire d'antan :
broderie, fabrication de coiffes, fabrication de cordes, martelage des faucilles, vannerie ...

Costumes anciens

Tenue de mariée de 1919, réalisée par Anna Quélennec, fille d'Alain Quélennec, tailleur et brodeur renommé de Pouldergat.

La mesure à dîme

Pierre à excavation, la mesure à dîme servait à mesurer les récoltes, en particulier afin d'en prélever une fraction pour la dîme, impôt en nature prélevé par l'Église jusqu'à la Révolution. On plaçait parfois dans les trous des plaques de pierre ou de bois qui servaient de référence pour l'imposition. Dans ce cas, la pierre est souvent creusée sur plusieurs faces de cavités de profondeur variable, dont la contenance est soigneusement étalonnée. Cette mesure hexagonale comprend deux cavités d'un peu moins de 7 litres, au-dessus et en dessous. Un système de bascule permet une rotation de la pierre.

A l'occasion des travaux de déplacement du cimetière, il a été découvert, à Pouldergat, près du portail d'entrée du cimetière, une mesure à dîme enfouie là, à la fin de l'ancien régime. Cette double mesure à dîme en granit est décorée d’une ceinture avec boucle et basculait sur deux tenons de 5 cm. Elle présentait au niveau de chaque mesure deux becs verseurs diamétralement opposés.
Dimensions : hauteur 24,5 cm, largeur maxi avec les tenons 41,5cm, largeur couronne 34cm, diamètre interne 25cm, profondeur de chaque mesure 10 cm. Ceinture de 4 cm de large avec boucle de 4,5 cm.
A l'issue des travaux, cette pierre était destinée à être jetée à la décharge. Un particulier l'a recueillie avant qu'elle n'y soit ensevelie.


Mentions légales
Tous droits réservés. Toute reproduction est interdite.